Du

Mon guide à moi

Spectacle, Théâtre

Villes en scène > "Tant qu'il y aura des brebis"

Informations : Type de public :
Ouvert à tous

Tarifs:

Tarif de base : à partir de 9,00 €
Tarif réduit : 4,00 € /  € (De 4 à 16 ans)

Shedule

Dans le cadre du festival "La Manche met les villes en scène", rendez-vous le 8 avril prochain à l'espace culturel "le Virage" à Saint-Jean-d'Elle (Précorbin) pour le spectacle "Tant qu'il y aura des brebis" par la compagne La dernière baleine.

Une passe, c’est un geste de tonte. Le tondeur passe sa machine dans la laine, le long du corps de l’animal. Il passe d’une brebis à l’autre, en reproduisant une série de gestes. D’un tondeur à l’autre, il passe son savoir-faire. D’une ferme à l’autre, d’un an sur l’autre, il passe, témoin de la vie pastorale.

Comme les tondeurs passent de ferme en ferme, deux acteurs sont passés chez les tondeurs recueillir des témoignages. Au fil de ces portraits, le théâtre et la danse déploient un matériau documentaire vers la rêverie, à partir des gestes techniques de la tonte, d’échappées de moutons, et de tentatives de dire, à travers un métier, une place dans le monde.

Sur scène, de la laine de moutons à foison, un acteur et une actrice. Ils s’adressent aux spectateurs et donnent à entendre la parole d’une communauté d’artisans dont on soupçonne rarement l’existence : celle de tondeur ou tondeuse, ces intermittents de l’agriculture.

Un spectacle qui donnera peut-être à certain(e)s des idées de vocation ou de reconversion !

« Maybie Vareilles et Arthur Amard au plateau et Léa Carton de Gramm à la mise en scène, composent une fantaisie documentaire dans l’univers feutré mais au grand air de ces intermittents de l’agriculture. » - Sceneweb - Presse.

DISTRIBUTION :
Mise en scène : Léa Carton de Grammont.
Regard chorégraphique : Cécile Laloy.
Jeu : Arthur Amard et Maybie Vareilles.
Création lumière : Anne-Sophie Mage.

Tout public - à partir de 8 ans - Durée : 1h15.