Du

Mon guide à moi

Spectacle, Théâtre

Représentation théâtrale à Tessy sur Vire

Les mots, la mort, les sorts. Ce livre de Jeanne Favret Saada ,anthropologue d'origine tunisienne, dont le titre recèle déjà plein de mystères, éveille la rationalité occidentale aux pratiques de sorcellerie. Parfois considéré comme mystique, souvent relégué avec condescendance à l'état de croyances populaires, cet univers de magie perdure aujourd'hui dans de nombreux territoires ruraux.
A l'invitation du Préau, en suivant l'exemple de la célèbre anthropologue, Lucie Berelowitsch et l'autrice associée Penda Diouf ont parcouru le bocage normand et mené l'enquête sur les bons et les mauvais sorts, sur les rebouteux, les coupeurs de feu et les prêtres exorcistes. Elles ont écouté ces paroles qu'on pourrait qualifier de performatives, qui font que dès qu'une chose est nommée, elle se met à exister. Elles ont récolté des faits divers, des histoires et des légendes mettant en jeu ce qu'on appelle les actes de sorcellerie.
Le projet Sorcières est une fiction inventée à partir de ces témoignages, écrite pour trois comédien-nes, avec un univers musical fort, qui rendra hommage à cet héritage immatériel, à la transmission orale et donnera toute sa place aux mo(r)ts et au verbe.